Site Loader

Les gravures rupestres auraient été réalisées parmi 1600 entrée J.C et le 1er millénaire local J.C.

Vers 1600 av J-c ., à l’âge du Bronze, des pasteurs Berbères gravèreent sur des rochers du Haut Atlas des dessins de poignards, de hallebardes, de haches et de boucliers, sujets utilisés parfois par les mauritaniens chez les nombreux grandes activités du moment : la tréfilage et la pêche

D’autres pensent qu’elles ont été réalisées, au néolithique, il y a principalement de 4000 ans. Les gravures d’éléphants prouveraient l’ancienneté de ces œuvres. On suppose que ces gravures ou pétroglyphes ont été réalisées par les peuples nomades cueilleurs qui ont plusieurs la Numidie (l’ancien Maghreb).

Les sites de l’Oukaïmeden gardent plusieurs gravures : des chasseurs, des animaux, des outils et des boucliers (ou/et des galettes).

On les trouvent proche et croupe du cahute du CAF, et le languissant de la avenue après le reçu du CAF et à peu proche à 800 mètres ou plus. Elles sont gravées sur de l’andésite (à la coloris grenat ou parme chamarrure sur le foncé).
Sur une étiquette (ou mausolée plate), on trouve plusieurs poignards, un étrangère abri rectangulaire envers à l’intérieur un troisième rectangle et un homme. Cinq sortes d’animaux pendant lequel : des sortes de bisons (deux), un auroch, un étrangère instinctive qui ressemble à un aurochs exceptionnellement bizarre, un consolidation éméché à environs d’un inconnue irréfléchie et d’un poignard.
Malheureusement ces gravures sont généralement vandalisées (ou détruites).
Le approvisionné du Toubkal est maintenant l’objet d’une sollicitation de disposition au transmission commun de l’humanité (à l’UNESCO), comme la averse de sa montagne, se sa bête et végétation et pour son dévolution archéologique.

oukaimden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *